Seleccione su región
Please choose a region

Remarque :

Veuillez accepter nos directives pour l’utilisation de cookies et de Google Maps afin de pouvoir utiliser cette fonction : Sur ce site Internet, nous utilisons des cookies afin que nous puissions vous montrer facilement et le plus rapidement possible les informations. Des cookies de tiers sont également activés, notamment ceux de Google (services : Google Maps, Google Analytics). Vous trouverez de plus amples informations dans notre déclaration de protection des données. De plus, nous utilisons Google Maps afin de vous afficher les revendeurs proches de chez vous et de pouvoir vous proposer de meilleures fonctions de protection. Pour cela, votre site et votre adresse IP sont envoyées à Google Maps. Veuillez accepter l'utilisation des cookies et l’utilisation de l’API de Google Maps afin de pouvoir utiliser notre site Internet dans son intégralité.

Vous n'êtes pas à la pointe de la technique?

La version de votre navigateur n'est pas compatible avec toutes les fonctionnalités de notre page d'accueil.
Veuillez mettre à jour votre navigateur.

Remarque : Sur ce site Internet, nous utilisons des cookies afin que nous puissions vous montrer facilement et le plus rapidement possible les informations. Des cookies de tiers sont également activés, notamment ceux de Google (services : Google Maps, Google Analytics). Vous trouverez de plus amples informations dans notre déclaration de protection des données. De plus, nous utilisons Google Maps afin de vous afficher les revendeurs proches de chez vous et de pouvoir vous proposer de meilleures fonctions de protection. Pour cela, votre site et votre adresse IP sont envoyées à Google Maps. Veuillez accepter l'utilisation des cookies et l’utilisation de l’API de Google Maps afin de pouvoir utiliser notre site Internet dans son intégralité. Plus
Ok

«Ce vélo a totalement bouleversé ma manière de me déplacer.»

Arne Heger est maître de cérémonie. Lors de vacances dans un camping, il découvre pour la première fois les E-Bikes de Riese & Müller. Peu de temps après, à l’automne 2019, il décide de se procurer le Supercharger2 pour ses déplacements professionnels. Depuis, il a déjà parcouru près de 1 300 km et vécu de nombreuses aventures avec son vélo. Lors de notre entretien, il parle de son passage de la voiture à l’E-Bike, de son quotidien professionnel avec le Supercharger2 et des possibilités de déplacement offertes par son E-Bike.

1. Arne, tu as travaillé pendant 20 ans à la radio en tant que journaliste. Aujourd’hui, tu es maître de cérémonie. C’est une reconversion assez peu courante. Comment t’est venue l’idée de faire ce métier ?

Par pur hasard. En tant que professionnel de la radio, je travaillais beaucoup avec les mots. Quand mon père est mort, il y a onze ans, j'ai fait un discours lors de la cérémonie funéraire. Un employé des pompes funèbres est venu me voir et m’a demandé si je me sentais capable d’intervenir lors d’autres cérémonies. Cette question m'a trotté longtemps dans la tête, et peu avant mes 40 ans, j'ai commencé à me documenter, à échanger avec un ami qui travaillait aux pompes funèbres. J’ai même suivi un maître de cérémonie dans son activité. Peu de temps après, j’officiais pour la première fois en tant que maître de cérémonie : près de 120 personnes étaient présentes et j'étais surexcité. À la fin de la cérémonie, une dame assez âgée a brisé le silence qui régnait dans la chapelle : « Quelle magnifique cérémonie ! ». C’est là que je me suis dit que j’allais continuer.

Cela fait maintenant 6 ans que je fais ce métier, et j'ai remarqué que les gens ne pleuraient pas systématiquement. Au contraire, beaucoup sourient, certains rient même. Il en va de même pour les mariages : pleurer ou rire, le respect est certes de rigueur mais le cadre n’est pas si rigide. Ce métier consiste à travailler avec et pour des personnes qui traversent des moments importants, et c’est ce qui me plaît !

2. Y a-t-il des situations ou des moments auxquels tu aimes repenser ?

Oui, beaucoup. Les mariés et les familles des défunts s’ouvrent généralement à moi et me confient des choses très personnelles. C’est un échange unique. Il y a aussi des moments exceptionnels lors des cérémonies de mariage ou funéraires auxquels je pense de temps en temps. Pourtant, ce qui me touche le plus et dont j'aime me rappeler, c’est la confiance des personnes avec lesquelles j'échange.

3. Depuis plusieurs mois tu es le fier propriétaire d’un Supercharger2 de Riese & Müller. Pourquoi as-tu opté pour cet E-Bike et dans quel cadre l’utilises-tu ?

Le hasard, encore. Je n'étais pas satisfait de ma forme physique. Je passais beaucoup de temps assis et dans ma voiture. Pendant des vacances dans un camping dans les Dolomites, mes voisins avaient des vélos Riese & Müller. J'ai vite été séduit et en rentrant, j'ai fait quelques recherches. Puis, lors d'un salon, j'ai découvert le Supercharger2. Je me suis donc sérieusement penché sur ce modèle et j'ai vite compris que c'était le vélo qu'il me fallait. Je l'ai commandé et j'étais tellement impatient de le recevoir. Je n’avais pas été aussi impatient depuis bien longtemps. Le vélo est arrivé deux semaines avant le délai de livraison. J'étais aux anges.

Je me sers principalement du Supercharger2 pour le travail, pour me rendre à des rendez-vous professionnels. Je l’utilise également pour faire mes courses, déposer les enfants à l'école ou à la crèche, ou faire des balades en famille. En peu de temps, ce vélo a totalement bouleversé ma manière de me déplacer.

4. La transition entre voiture et E-Bike a-t-elle été difficile ? Certaines choses t’ont sûrement un peu énervé ?

Je souhaitais vraiment passer le pas et étais bien décidé à prendre mon vélo qu’il pleuve ou qu’il vente. C’est ce que j'ai fait. En fait, avec les bons vêtements, ce n’est pas un problème. Alors bien sûr, certaines choses m’ont un peu agacé. Elles n'ont rien à voir avec le vélo mais plutôt avec le comportement de certains automobilistes : distance de sécurité non respectée lors des dépassements, ou voitures sur les voies cyclables. L’état de certaines pistes cyclables est parfois déplorable.

5. À ce jour, combien de kilomètres as-tu parcourus avec ton Supercharger2 ? À vélo, tu te déplaces plus ou moins qu’avec ta voiture ?

Depuis mi-novembre, j'ai déjà parcouru 1 300 kilomètres à vélo, quelles que soient les températures et la météo. Je n’utilise ma voiture que lorsque le trajet à vélo n’est pas possible, quand je dois transporter mon équipement audio pour une cérémonie par exemple. Un Load ou un vélo Cargo aurait été idéal mais trop lourd pour que je puisse le porter dans ma cave. Ce n'était donc pas une option envisageable pour moi.

6. En tant que maître de cérémonie, tu es souvent habillé en costume. N’était-ce pas, au début, un argument en défaveur d'un E-Bike ?

Absolument pas. J'avais vraiment envie de changer ma mobilité, donc j'ai adapté mon quotidien.

7. Que fais-tu lorsqu’il pleut ?

J’enfile un pantalon de pluie et un imperméable, noirs de préférence... ;-) Pour les cérémonies funèbres, je porte désormais un jean, une chemise et un pull noirs, que je peux porter sous mes vêtements de pluie quand il fait froid. Sinon, je mets mon costume dans une sacoche et je trouve un endroit pour l’enfiler avant la cérémonie, à condition qu'il ne pleuve pas. J'ai toujours aimé le grand air. Je trouve toujours un endroit pour me changer rapidement.

8. L’E-Bike te permet-il des déplacements qui étaient impossibles en voiture ?

Ça se joue sur des petits détails. Déjà, je me dépense plus sur le plan physique. Je n'ai jamais de problèmes pour me garer et je peux donc être au plus près de ma destination. Je me fixe des objectifs ambitieux, comme parcourir 60 à 80 km à vélo dans le cadre d'un déplacement professionnel, ce qui est possible uniquement si j'ai assez de temps pour le faire. Je découvre de nouveaux chemins, des paysages et les « ressens » différemment qu’en voiture, avec tous mes sens. Aux feux rouges ou quand je fais mes courses, j'ai désormais l'occasion de parler brièvement avec des inconnus. Quand il pleut, je suis amusé par le regard plein de compassion des automobilistes. Je leur fais signe en leur faisant comprendre que ça ne me dérange pas du tout.

9. Qu’est-ce qui ne te manque absolument pas dans tes déplacements professionnels en voiture ?

Le temps perdu dans les bouchons et les heures à tourner pour trouver une place.

10. En un mot : qu’est-ce que symbolise ton E-Bike ?

Liberté.