Seleccione su región
Please choose a region

Remarque :

Veuillez accepter nos directives pour l’utilisation de cookies et de Google Maps afin de pouvoir utiliser cette fonction : Sur ce site Internet, nous utilisons des cookies afin que nous puissions vous montrer facilement et le plus rapidement possible les informations. Des cookies de tiers sont également activés, notamment ceux de Google (services : Google Maps, Google Analytics). Vous trouverez de plus amples informations dans notre déclaration de protection des données. De plus, nous utilisons Google Maps afin de vous afficher les revendeurs proches de chez vous et de pouvoir vous proposer de meilleures fonctions de protection. Pour cela, votre site et votre adresse IP sont envoyées à Google Maps. Veuillez accepter l'utilisation des cookies et l’utilisation de l’API de Google Maps afin de pouvoir utiliser notre site Internet dans son intégralité.

Vous n'êtes pas à la pointe de la technique?

La version de votre navigateur n'est pas compatible avec toutes les fonctionnalités de notre page d'accueil.
Veuillez mettre à jour votre navigateur.

Remarque : Sur ce site Internet, nous utilisons des cookies afin que nous puissions vous montrer facilement et le plus rapidement possible les informations. Des cookies de tiers sont également activés, notamment ceux de Google (services : Google Maps, Google Analytics). Vous trouverez de plus amples informations dans notre déclaration de protection des données. De plus, nous utilisons Google Maps afin de vous afficher les revendeurs proches de chez vous et de pouvoir vous proposer de meilleures fonctions de protection. Pour cela, votre site et votre adresse IP sont envoyées à Google Maps. Veuillez accepter l'utilisation des cookies et l’utilisation de l’API de Google Maps afin de pouvoir utiliser notre site Internet dans son intégralité. Plus
Ok

L'avenir de la mobilité – un défi social

Par Heiko Müller

L’avenir de la mobilité est au centre de nombreux débats : politique, économie, sciences, urbanisme, fabricants de voitures et de vélos, plateformes de partage. La liste est longue. Les intérêts sont aussi nombreux que les acteurs impliqués.

Heiko Müller

La mobilité est l’un des facteurs décisifs pour le développement positif de nos sociétés modernes. Au cours des dernières décennies, l’impact de notre mode de vie mobile sur notre environnement ne cesse d'augmenter. La globalisation et l'urbanisation génèrent des problèmes de trafic routier dans les centres-villes, ainsi qu’une pollution élevée par les particules fines des gaz d’échappement. Une telle mobilité a-t-elle un avenir ? L'avenir de la mobilité dépend de sa capacité à se conformer à des objectifs de durabilité, de limitation d'émissions, notamment d'oxyde d'azote. Il faut également replacer l’humain et son environnement au centre du débat. Une telle mutation ne sera pas automatique, mais elle nécessite de planifier une nouvelle infrastructure pour accompagner le changement des mentalités. Le vélo a toujours joué un rôle central. De nombreux exemples poussent à penser que cela sera encore le cas dans le futur. Copenhague en est un exemple significatif. Avec une population de plus de 60 % de cyclistes, elle se classe numéro 1 en la matière à l'échelle mondiale. La planification des infrastructures de Copenhague est exemplaire. Cette dernière est articulée autour des besoins des habitants. Elle illustre également le but de tous les concepts, qui est de garantir un déplacement sans danger des habitants dans la ville. Pour cela, il faut que chaque usager de la route dispose de son espace, lui permettant de se déplacer rapidement et en toute sécurité à travers la ville.

Permettre des concepts de mobilité novateurs pour la ville est l’un des piliers nécessaires à une mutation sociale. D'autres concepts, comme les offres durables de partage de vélos, peuvent également participer à désengorger les espaces urbains du trafic routier. Il existe en Suisse un système permettant de libérer les villes du trafic automobile et ainsi d'améliorer la qualité de vie en centre-ville. Le fournisseur suisse carvelo2go a créé un système de location de vélos E-Cargo. Avant la fin 2019, l’entreprise mettra en circulation une flotte de plus de 300 vélos E-Cargo Packster 60 de Riese & Müller. Le système fonctionne très simplement. L’utilisateur s’enregistre via le site internet de carvelo2go. Il peut y réserver un vélo pour la période de son choix. Le vélo E-Cargo, disponible auprès du boulanger, café ou commerçant le plus proche, peut ainsi être utilisé pour faire des courses, transporter des marchandises, partir en excursion en famille ou simplement se balader. L’un des partenaires de cette offre de partage est le club automobile suisse TCS, dont l'Académie de la mobilité est dédiée au développement et à la promotion de toutes les formes de mobilité novatrices et durables. Les concepts comme carvelo2go désengorgent efficacement les villes en proposant de vraies alternatives à la voiture. La réduction du nombre de trajets en voiture protège l’environnement et réduit les bouchons ainsi que les difficultés liées au stationnement. Chez Riese & Müller, nous souhaitons participer activement au développement de concepts de mobilité novateurs et durables pour les besoins urbains, en donnant un rôle majeur aux E-Bikes et en rendant la voiture superflue.

Les entreprises peuvent également faire progresser la mobilité pour qu’elle soit durable. Des enquêtes montrent que les employés qui viennent au travail à vélo sont moins malades que leurs collègues qui voyagent avec d'autres modes de transport. Les entreprises peuvent mettre en place différents programmes pour encourager leurs employés à choisir un E-Bike. Chez Riese & Müller, nous proposons depuis longtemps à nos collaborateurs une offre semblable. Peu de temps après sa mise en place, nous avons pu constater que de nombreux employés avaient remplacé la deuxième voiture familiale par un vélo E-Cargo. Le trafic urbain dense et ainsi les émissions de Co2 sont nettement réduits par l’utilisation des vélos. Différents programmes sont à disposition des entreprises pour faciliter l'accès de leurs employés aux E-Bikes, et ainsi participer à leur bonne santé et réduire nettement la densité du trafic routier. Un E-Bike, c’est aussi la possibilité de rendre un long trajet moins stressant et plus confortable. La politique n’est pas la seule à pouvoir changer les choses. Mais c'est elle qui doit offrir des conditions favorables et promouvoir un changement des mentalités. Pour cela, comme évoqué précédemment, il faut impérativement créer des infrastructures plus efficaces et plus sûres pour les cyclistes.