Seleccione su región
Please choose a region

Remarque :

Veuillez accepter nos directives pour l’utilisation de cookies et de Google Maps afin de pouvoir utiliser cette fonction : Sur ce site Internet, nous utilisons des cookies afin que nous puissions vous montrer facilement et le plus rapidement possible les informations. Des cookies de tiers sont également activés, notamment ceux de Google (services : Google Maps, Google Analytics). Vous trouverez de plus amples informations dans notre déclaration de protection des données. De plus, nous utilisons Google Maps afin de vous afficher les revendeurs proches de chez vous et de pouvoir vous proposer de meilleures fonctions de protection. Pour cela, votre site et votre adresse IP sont envoyées à Google Maps. Veuillez accepter l'utilisation des cookies et l’utilisation de l’API de Google Maps afin de pouvoir utiliser notre site Internet dans son intégralité.

Vous n'êtes pas à la pointe de la technique?

La version de votre navigateur n'est pas compatible avec toutes les fonctionnalités de notre page d'accueil.
Veuillez mettre à jour votre navigateur.

Nous avons besoin de votre consentement.

Notre site web utilise des cookies afin que nous puissions vous montrer toutes les informations aussi rapidement et facilement que possible. Vous trouverez des informations détaillées à ce sujet dans notre politique de confidentialité. Nous vous prions de consentir à l’utilisation des cookies et de Google Maps afin de pouvoir utiliser notre site web dans son intégralité. Si vous ne donnez pas votre consentement, seuls les cookies nécessaires et de sécurité seront activés. Ces cookies sont indispensables à l’utilisation de ce site web.

Configuration des cookies

Ici, vous pouvez configurer individuellement les cookies sur notre site internet. Vous trouverez de plus amples informations sur les différents cookies ci-après dans notre déclaration de confidentialité.

  • Cookies obligatoires.

    Lorsque vous accédez à notre site internet, nous enregistrons automatiquement vos préférences linguistiques afin que le site soit affiché dans la langue de votre choix. Si, pendant votre visite, vous changez de pays et de langue, ce paramètre sera également sauvegardé. En outre, des données associées, notamment nécessaires pour la section My Bike, sont sauvegardées même après que vous ayez quitté la page, et ce dans le but de vous reconnaître lors de votre prochaine visite. Ceci s’applique également à l’information relative à l’autorisation des cookies. Si vous ne les avez pas autorisés, ils ne seront pas utilisés. Sans ces cookies, vous ne pouvez malheureusement pas utiliser notre site internet.

  • Pour votre sécurité.

    Pour garantir l’envoi sécurisé des formulaires tels que le formulaire de contact ou l’enregistrement, nous utilisons un cookie csrftoken afin de nous protéger des attaques CSRF (cross site request forgery). Le cookie « __cfduid » est également essentiel pour la sécurité. Ce cookie sert à identifier les visiteurs lors de l’utilisation d’une adresse IP commune et à confirmer que la visite est faite depuis un appareil connu, même si vous consultez notre site web via un réseau éventuellement non sécurisé (comme des réseaux publics).

  • Pour une expérience utilisateur optimale.

    Afin que vous puissiez rechercher rapidement un revendeur, nous enregistrons votre code postal et d'autres données de localisation (sous la forme d'adresse IP) à l'aide de cookies. Cela permet d'afficher le revendeur le plus près de chez vous. En outre, un cookie nous permet également d’enregistrer le dernier vélo que vous avez consulté afin qu’il soit affiché lors de votre prochaine visite.

  • Pour nos statistiques et notre développement.

    Sur notre site, nous utilisons des cookies tiers, notamment de Google. Nous utilisons Google Analytics pour collecter des données statistiques. Pour cela, un ID univoque est enregistré. Il permet de collecter des informations sur le comportement des utilisateurs sur notre site internet (nombre de visiteurs, durée de la visite, etc.). Une autorisation est également nécessaire pour la désactivation du traçage Google pour chaque ID de traçage. En outre, les cookies permettent d'optimiser la performance de notre site web.

  • Google Maps.

    Afin que vous puissiez trouver rapidement un revendeur et obtenir sa géolocalisation, nous utilisons Google Maps. Les cookies permettent d’enregistrer vos données de géolocalisation sous la forme d’une adresse IP, d’un ID de votre appareil et la localisation de l'appareil que vous utilisez. Ainsi, nous sommes en mesure d'afficher des résultats dans votre ville et ses alentours. Pour cela, vous devez impérativement autoriser l’utilisation de Google Maps.

« Le vélo Cargo est une invention fantastique. »

En tant que journaliste auto et que présentateur de l’émission de télévision « auto mobil » de la chaine Vox, Andreas Jancke est un vrai passionné de voitures. Et pourtant, dans l’espace urbain, le vélo E-Cargo est devenu son moyen de locomotion de prédilection, d’autant plus pour transporter toute sa petite famille. Il nous présente dans une interview le potentiel des vélos Cargo à réellement remplacer les voitures, et les adaptations nécessaires dans les villes pour que plus de personnes suivent le mouvement.

Andreas Jancke

Andreas, tu es à la fois acteur, journaliste auto et présentateur de l’émission de télévision « auto mobil » de la VOX. Comment un tel passionné de voiture s’est-il intéressé aux vélos ?

Le vélo a toujours été un des plaisirs les plus simples et les plus essentiels pour moi dans mon quotidien, et rien n’a changé depuis mes premiers mètres sans petites roues. En tant que présentateur d’une émission automobile, on pourrait penser que je ne m'intéresse pas au vélo. Mais à mes yeux, voitures et vélos ont toujours eu la même importance. Certains de mes collègues ont certainement de l’essence qui leur coule dans les veines, mais moi, je pourrais bien me passer du moteur à combustion. À chaque fois que c’est possible, je me déplace à vélo. Et il me permet de brûler des calories. Même sur un E-Bike.

 

À ce sujet : que penses-tu des E-Bikes et vélos E-Cargo ?

Lorsque les premiers modèles avec assistance ont été commercialisés, j’admets que j’étais sceptique et que je ne les ai pas pris au sérieux. Non seulement car ils avaient la réputation d’être des vélos pour retraités, mais aussi car l’aspect des blocs moteurs des premiers modèles était pour le moins étrange. Mais lorsque j’ai réalisé tout le potentiel de cette technologie, j’ai développé un intérêt tant à titre privé que professionnel. Les moteurs électriques et les batteries ont entre temps si bien évolués que l’aspect esthétique n’est plus un obstacle. La technologie est mature. Et il faut bien l’admettre : plus on en fait, plus cela devient amusant. Qu'il s’agisse de randonnée en montagne soudain rendue facile avec un E-VTT, ou du comparatif « vélo contre E-Bike » pour se rendre au travail que nous avons produit avec la Vox : les E-Bikes ont réinventé le vélo et nous offrent de nouvelles manières de penser la mobilité. Depuis que je suis devenu père de famille, le E-Cargo est devenu mon moyen de prédilection en ville pour transporter toute ma petite troupe. Je me réjouis d’avance de toutes les innovations qui nous attendent encore dans ce domaine.

 

En tant que journaliste, tu traites au quotidien des tendances et nouvelles solutions en matière d’automobile et de circulation. Quel est ton avis d’expert sur la mobilité multimodale de demain ?

À Düsseldorf, où je vis et travaille, je réalise chaque jour que nos villes n'ont pas besoin de plus de voitures. Mais comment briser ces structures du passé ? En regardant nos voisins, on comprend qu’il aurait été possible de s’organiser différemment il y a de cela bien longtemps. En août, nous avons tourné un documentaire pour la télévision à Houten, aux Pays-Bas, une ville qui a été entièrement pensée pour que les vélos soient toujours prioritaires et ne soient pas ralentis par les feux de circulation. Le résultat est tout bonnement incroyable. La voiture n’y a pas encore entièrement disparu, mais ce n’est plus elle qui dicte la circulation, en particulier dans le centre-ville. À mes yeux, il s’agit d'une bonne approche pour créer une ville où il fait bon vivre. Pour fonder une mobilité équilibrée entre les différents moyens de locomotion, la première étape consiste à répartir équitablement les infrastructures, et à rendre plus attrayants les transports publics. En matière d’automobile, j’espère que les nouveaux moteurs rendront la voiture plus respectueuse de l’environnement pour que nous puissions continuer à profiter de ses atouts. Un objectif difficile à atteindre sans mesures ciblées, comme une gestion intelligente de la circulation, des parkings intelligents et une solution nationale de stations de recharge pour les véhicules hybrides et électriques.

 

Il y a quelques mois, tu as pu tester un Packster 60 touring HS de Riese & Müller sous toutes ses coutures. Quelles en sont tes conclusions : le vélo E-Cargo peut-il remplacer la voiture au quotidien, et ainsi contribuer significativement à résoudre les problèmes de circulation ?

Quel que soit le modèle, le vélo Cargo est une invention fantastique. Il joue un rôle fondamental dans la fluidité d’une circulation toujours plus compliquée dans les centres-villes. Aujourd’hui, même les services de livraison utilisent des vélos Cargo XXL pour travailler en ville. Certains problèmes de circulation n’existeraient peut-être même pas si le vélo Cargo avait connu plus tôt l’essor qu'on lui connait aujourd'hui. C’est notamment le cas à Amsterdam par exemple. Quant à savoir si le vélo Cargo peut remplacer la voiture ? Dans les centres-villes, je pense qu'ils sont en bonne voie. Et les modèles qui embarquent une assistance de 45 km/h – comme le Packster HS testé – permettent de se rendre encore plus vite d'un point A à un point B. De nombreux itinéraires profitent à ravir de toute vitesse au-dessus de 25 km/h. Mais sans une infrastructure adaptée et une législation modernisée, même le meilleur vélo ne sera pas plus rapide, plus efficace ou plus polyvalent qu'une voiture. En la matière, les villes et les communes ont du retard à rattraper. Quoi qu’il en soit, je considère déjà aujourd'hui le vélo E-Cargo comme un merveilleux complément à la voiture. Les vélos offrent en outre le plus grand potentiel pour créer des solutions entièrement nouvelles dans les entreprises et remplacer au moins la deuxième voiture des ménages.

 

Quels sont les avantages du vélo E-Cargo par rapport à une voiture ?

J’ai déjà répondu à cette question dans un article traitant du Load 75 vario HS : un vélo de transport électrique n’offrira peut-être jamais le niveau de confort et de protection d'une voiture, mais une voiture ne sera jamais aussi conviviale, flexible et écologique qu’un vélo Cargo. Les vélos E-Cargo sont d’ailleurs également bons pour la santé et doux pour le portefeuille compte tenu de leur faible coût d’exploitation. Moi en tout cas, je ne pourrais plus m’en passer. Mais je ne pourrais pas non plus me passer d’une voiture.

 

Selon toi, que faudrait-il encore changer au niveau politique et sociétal pour qu’un plus grand nombre de personnes passe de la voiture au E-Bike ?

Au niveau de la société, beaucoup de choses sont déjà en train de changer. Il suffit de regarder le secteur du vélo et de ses accessoires pour constater qu’ils sont en plein essor. Quel dommage qu'il ait fallu pour cela une pandémie mondiale et un scandale sur le diésel et ses conséquences. Des politiques éclairées et progressistes auraient déjà remarqué depuis longtemps que le vélo, en particulier dans ses déclinaisons électriques, devrait avoir un rôle plus important dans la circulation urbaine. Programme de subventions durables, pistes cyclables sûres, circulation plus fluide des cyclistes avec moins d’arrêt aux feux et solutions de stationnement rationnelles sont encore aujourd’hui des denrées rares. En la matière, il reste encore beaucoup à faire.

Toutes les villes ne doivent pas forcément devenir des copies de Copenhague. Mais je pense néanmoins qu’en proposant des pistes cyclables mieux sécurisées, on attirerait de nombreuses personnes. Beaucoup ne savent même pas quel bien cela fait de parcourir quelques kilomètres à vélo au lieu de prendre sa voiture. Je ne dis pas cela car je veux bannir les voitures en ville, mais parce que beaucoup de gens parcourent de petites distances en voiture car le vélo est une solution trop peu attrayante, trop peu pratique et, fréquemment, trop dangereuse. Et pourtant, le vélo est bien souvent la solution la plus intéressante pour se rendre à destination. Si, à l’avenir, on pouvait plus facilement prendre son vélo dans les transports publics, de nombreux travailleurs le choisiraient pour parcourir les derniers kilomètres qui les séparent de leur travail. Quoique cela ne servirait à rien s'il n’y a pas assez de places de stationnement disponibles à destination. Un sujet sur lequel j’ai envoyé de nombreux messages à la ville de Düsseldorf - mais ici comme ailleurs, les choses ne bougent pas encore assez. Dans la capitale du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, on semble encore être submergé par la tâche de devoir créer rapidement des pistes cyclables « pop-up ».

 

À quoi faut-il faire attention lors de l’achat d’un vélo E-Cargo – surtout lorsqu’il s’agit de remplacer à long terme la voiture ?

On n'aura jamais trop d’accessoires pour adapter le vélo à toutes les situations. En plus d'un bon antivol, il est nécessaire d’investir dans une capote de protection contre la pluie facile à utiliser. Car à quoi bon avoir un beau vélo de transport tout neuf si on le laisse au garage à la moindre goutte de pluie ? Plus le vélo peut être équipé d'accessoires, plus on s'amuse et plus il est utilisé souvent.